J’ai rencontré les Pratiques Narratives en octobre 2012 lorsque Pierre Blanc-Sahnoun est intervenu lors de la première promotion du D.U. Coaching de l’IAE de Bordeaux. J’ai eu immédiatement un coup de coeur pour cette démarche qui dissocie l’identité de la personne des histoires de problème et qui porte un regard innovant sur l’entreprise, celui d’une histoire à laquelle tout le monde croit, celui d’une réconciliation possible entre la vision stratégique et les savoir-faire locaux et les compétences locales déployées par les équipes sur le terrain. Impossible que ça ne résonne pas avec mon parcours d’employé, auto-entrepreneur, entrepreneur-salarié en scoop puis associé. Impossible que ça ne résonne pas avec mon parcours de développeur, chef de projet, consultant puis coach agile et coach.

J’ai donc fait le parcours « Initiation » en 2013, le parcours « Approfondissement » en 2014 et le parcours « Nouveaux territoires » en 2015. En 2016, j’intègre l’association de La Fabrique Narrative, je suis supervisé en tant que coach par Pierre et tutoré en tant que futur formateur par Catherine Mengelle.

C’est donc avec un très grand plaisir que j’accompagnerai Catherine au cours des 8 ateliers du cycle « Initiation aux Pratiques Narratives » sur Bordeaux dès la rentrée septembre :

  • 12 et 13 septembre 2016 : la posture narrative décentrée et influente, la puissance des histoires, les intentions du praticien et les récits du client, les histoires dominantes et alternatives, les histoire de problèmes.
  • 3 et 4 novembre 2016 : travailler avec les histoires de problème, l’externalisation, le pouvoir moderne et l’exploration du contexte.
  • 15 et 16 décembre 2016 : la puissance des histoires préférées, la construction de territoires identitaires alternatifs, redevenir auteur à partir des exceptions, la métaphore textuelle et l’épaississement des récits alternatifs, leur documentation.
  • 30 et 31 janvier 2017 : l’identité comme projet social, le club de vie, le remembering.
  • 6 et 7 mars 2017 : relier les vies, travailler avec des témoins extérieurs et des équipes réfléchissantes, la documentation des histoires alternatives.
  • 6 et 7 avril 2017 : pousser plus loin le travail de documentation, la documentation poétique, les certificats et autres proclamations identitaires, les campagnes de lettres.
  • 22 et 23 mai 2017 : travailler avec l’invisible, déconstruction et absent mais implicite, de l’histoire du problème à l’histoire alternative préférée, à partir des idées de Foucault et Derrida.
  • 10 et 11 juillet 2017 : fabriquer des questions narratives puissantes, pertinentes et captivantes.

Les pratiques narratives changent votre regard sur le parcours identitaire des individus, des équipes et des organisations. Il s’agit d’une opportunité réelle pour des personnes qui travaillent notamment dans le monde de l’entreprise (relation d’aide, facilitation d’équipes, coaching, …), l’occasion de se remettre au service de son client et non pas des histoires de problème, de travailler sur sa posture décentrée influente et de réveiller la force du récit.

Plus d’informations sur le site de La Fabrique Narrative : Programme – Dates et inscription – Conditions financières.