Vous êtes Middle Manager. Votre organisation a pris une petite pilule rouge et vous a imposé l’Agilité pour des raisons de productivité. On vous a dit que les équipes de développement s’auto-organiseraient et décideraient par et pour elles-mêmes de leur façon de travailler. On vous a également demandé de développer une posture de « Servant leadership », késaco ? Vous avez constaté que certaines choses que vous faisiez en gestion de projet ont été déclarées inutiles, cela vous a un peu surpris, mais vous n’avez rien dit pour ne pas bloquer la démarche, et sans doute aussi un peu pour préserver votre nouveau positionnement dans le cadre de l’inévitable ré-organisation. Vous vous émerveillez finalement de voir les développeurs apprendre à développer ensemble un produit selon un mode itératif & incrémental. Même si les prestataires n’ont pas pu être formés pour des raisons budgétaires, ils sont de bonne volonté et même curieux. Mais les itérations de développement sont des feux de brousse, la hotline est en crue, … comment les aider ? Vous retrouvez un vieux schéma jauni et écorné d’un des vieux classeurs « Qualité » dans l’armoire qui se trouve juste derrière vous et vous commencez à l’annoter nerveusement avec les pathologies de votre organisation.

the-agile-walking-dead-pdca

Votre organisation a eu une vision deux ans plus tôt mais elle n’est pas/plus affichée clairement et pour tout dire elle ne vous transporte pas loin, d’ailleurs le sponsor et le coach internes qui l’avaient initialisée ne sont plus là aujourd’hui : « Y a-t-il encore un pilote dans l’avion ? ».

Les opérationnels ont l’air de souffrir d’amnésie, sans doute suite à une lobotomie partielle du cortex pré-frontal nommé « Gestion de projet », l’apprentissage est hautement volatile, et pour tout dire, le centre de la mémoire collective long terme a également été affecté du fait que des prestataires disparaissent régulièrement : « Le cercle des potes disparus ? ».

Le mécanisme de décision « command & control » a été remplacé par l’auto-organisation « connect & collaborate », mais plus personne ne sait qui ou comment prendre des décisions, le consensus est mou, vade-retro-spective, les consignes sont ambigües : « Tu ma’s dit de dire Hardy ! ».

La mêlée quotidienne est devenue un lieu de rendez-vous où des zombies amènent leurs corps en attendant que ça se passe, chaque journée devient un éternel et triste recommencement : « Un jour sans fin ? ».

On vous demande d’être très adaptatif, vous prenez les priorités au-dessus des priorités, mais vous n’avez plus le temps de bien préparer les choses, comme avant, avant c’était mieux finalement. Aujourd’hui c’est merde-in merde-out (MIMO), vous ne goûtez plus votre cuisine et vous avez l’impression de faire passe-plat : « Cauchemar en cuisine ? ».

Vous vous rendez compte que votre mode de vie a changé, que vous êtes vous aussi un survivant. Vous êtes Middle Manager, en plein Milieu de nulle part et il vous faut déconstruire-et-reconstruire. Finalement, c’est vous qui êtes le plus à même de guider l’équipe, Agile ou pas Agile, vous avez un rôle en or, alors foncez ! et appelez un Coach Ayeba 🙂