Le premier événement, Agile Games France, consacré au Jeu d’entreprise s’est tenu les 11 et 12 mai 2012 à Nantes. De retour de Nantes, ou le Beer Game que j’ai proposé à remporté le prix du meilleur jeu de l’événement, il est bien sur temps d’adresser un grand merci à tous les participants et à Agile Nantes pour le cadeau !

Les jeux d’entreprise permettent d’apprendre en simulant des situations, en immergeant les participants dans un environnement dans lequel ils devront prendre des décisions et dans lequel ils pourront apprécier les effets de leurs décisions dans le délai du jeu.

Le Beer Game permet ainsi d’expérimenter les effets d’amplification produit par le délai entre la commande et la livraison d’un produit. Effets de pénurie / euphorie que l’on retrouve dans bien d’autres domaines que la logistique et que les participants lors du bilan transposaient assez facilement à leur propre environnement comparant par exemple les anticipations de commande avec les ateliers intensifs de conception menés avec les utilisateurs pour alimenter les équipes de développement. Les participants sont sortis de cette simulation avec la conscience qu’une optimisation locale dans la chaine de valeur ne pourrait résoudre seule la problématique et qu’il était essentiel de partager les informations.

Le Big Payoff est un jeu simulant la gestion d’un portefeuille de projets. Cette situation casse-tête des entreprises lors de leurs sessions de planification à moyen et long terme. A quels projets donner la priorité ? Comment gérer les dépendances ? Ce jeu permet de faire ressortir les aspects importants de la priorisation des projets : valeur, effort, complexité, risque… Et les situations rencontrées dans le jeu permettront rapidement par la suite de faire de meilleurs choix dans « la vraie vie ».

Les chaises non musicales (Non Musical Chairs) permettent en 15 minutes de montrer les difficultés d’organisation d’un groupe important de personnes… Et de faire ressortir nos travers naturels… Je ne vous en dit pas plus, il faut le vivre !

L’Origami Agile met en compétition différentes façon de collaborer dans l’entreprise, depuis le mail, le téléphone, la visio conférence, jusqu’à la collaboration en face à face… Efficace pour faire prendre conscience de l’inefficacité de certaines approches.

Je termine par les Vampires de Strasbourg que j’avais expérimenté avec des étudiants de l’ISEG suite aux explications que m’avait donné Alexandre Boutin lors de l’AgileTour l’année passée, amusant de voir un groupe de personnes esquiver les problèmes plutôt que de les affronter en groupe.

Pour résumer le propos, le jeu d’entreprise permet de simuler des situations réelles que rencontrent les acteurs de l’entreprise dans le cadre d’un jeu dans lequel ils sont en sécurité pour expérimenter d’autres approches, et dans lequel ils peuvent prendre conscience très rapidement de leviers d’amélioration. Au delà des vertus favorisant la dynamique d’équipe, consacrer 1/2 journée à jouer au bon jeu fera ainsi économiser des mois à l’entreprise, en lui permettant de prendre les bonnes décisions d’améliorations d’organisation avec les acteurs concernés.

 

Ce sont les photos du Beer Game qui illustrent cet article.

Quelques liens :